Ma liste de Noël

C’est parti pour la traditionnelle liste de ce Noël 2015 :

Cette année je voudrai gâter aussi ma nouvelle maison, qui peu à peu devient MAGNIFIQUE (t’as vu je suis objective hein ?), avec ce trophée en origami à mettre dans ma chambre.

Capture d’écran 2015-11-25 à 14.34.37

(je viens de voir que c’était à monter et origamer soi-même, J’ANNULE TOUT mais je laisse dans ma liste car c’est trop joli quand même)

Un manteau doudou (et tant qu’à faire je prends son pantalon aussi)

Capture d’écran 2015-11-25 à 14.38.25

Ma nouvelle obsession du moment, du thé, ou plutôt des infusions (coucou mon estomac) Lov Organic. « Lov is zen » est à se rouler par terre. (à la pomme notamment, manque plus qu’une cheminée et tu as le tableau parfait).

Capture d’écran 2015-11-25 à 14.41.27

Attention, kitscherie –> depuis le déménagement on a un aquarium et NE ME DEMANDEZ PAS POURQUOI je me suis prise de passion pour ce truc-là (ça doit être mon burn-out) et je rêve d’un décor bling bling à mettre dedans pour mes chouchounets (pardon pardon)

la_637a532400ed62e772b9dc0b86f46e583ff1395148449

Et parce que je ne suis pas qu’une aquariophile en doudoune ours en peluche cinglée, je voudrai aussi

L’Iphone 6 (on peut toujours rêver)

iphone-6-un-nouvel-iphone-deja-pret-1

Et ces bottes plissées André qui te font paraître le mollet fin à talons pile de la bonne taille pour le marathon maison/crèche/école/travail/courses/crèche/école/maison/zut y a plus de pain/boulangerie/maison.

Capture d’écran 2015-12-07 à 09.37.17

(Mais sache Père Noël que si tu n’as plus de place dans ta hotte, je prneds aussi les chèques)

Et toi, tu veux quoi pour Noël ?

Publicités

La tête dure

C’était une journée parfaite. Au soleil, avec des amis, à la plage avec des enfants de mêmes âges que les filles. Jeux, tranquillité, discussions, soleil, pique-nique et rosé. On s’apprêtait à partir de la plage quand ça s’est produit.FullSizeRender (2)Mon chéri et ma grande sont montés dire au revoir à la mer de l’autre côté des rochers. Ma grande s’est jetée dans les bras de son papa, qui est tombé en arrière en emportant sa fille avec lui. Son magnifique réflexe, c’est de l’avoir protégée de sa tête et de ses bras. Elle est à peine éraflée à part cette plaie à la tête qui m’inquiète. Lui a tout pris, il est rempli de bleus, de bosses et de coupures. Leur réaction m’émeut. Il s’inquiète d’elle alors qu’il est presque évanoui, elle pleure en disant qu’elle s’inquiète pour son papa alors qu’elle saigne du crâne, à flot sur sa belle robe.

Je tremble, c’est la panique dans mon cerveau, je ravale mes larmes et je gère. Même si la vue de son crâne à vif me retourne l’estomac et que je guette avec appréhension mon chéri qui lutte pour ne pas tourner de l’oeil.

Voilà, ce n’était pas grande chose, même pas un drame, même pas besoin d’aller aux urgences. Le pire aurait pu arriver, un coup à la tempe, une arête de rocher un peu plus pointue, le cou tordu. Finalement ils ont eu de la chance.FullSizeRender (3)Pendant ce temps-là, ma petite qui n’a rien vu, rien entendu, continue de remplir son seau.

On rentre au ralenti, le corps et le coeur un peu amochés, on prend un goûter-dîner devant un dessin animé pendant que je nettoie, désinfecte, appelle le SAMU pour avoir leur avis. J’espère garder en mémoire ces images paradisiaques plutôt que la vue de ces rochers où ça s’est produit.
IMG_2164
Voilà, c’est fini, c’est presque oublié. C’était quand même une belle journée.

Les pro’s and con’s de Noël

Vous avez remarqué ? Je re-débarque ici, un mois avant Noël, comme de par hasard. Coïncidence ? Je ne crois pas !

En bonne Christm’addict que je suis, je vous ai dressé une petite liste des up and down de Noël. Mais bon, « up and down » c’est déjà pris, comme titre de chronique de blog, alors je l’ai renommée en douce, en anglais toujours, parce que c’est plus classe.

Pro’s : quand ta plus grande fille sait que le père Noël c’est bullshit, c’est vachement plus facile de parler des cadeaux, des listes, des « tu sais je pourrai pas tout t’acheter, hein. Enfin je veux dire, le père Noël ne pourra pas tout prendre ». FI-NI-TO. La prochaine étape de la tranquillité, c’est lui filer ta CB et lui dire d’aller se la chercher toute seule sa Raiponce-aux-cheveux-lumineux-qui-chante (Raiponce, qui chante, pas les cheveux).

Con’s : oubliez tout ce que je viens de dire, sa petite soeur, elle, y croit, il faudra donc faire doublement attention à ne pas faire de gaffe et que sa grande soeur non plus. On ne va pas y arriver, je vous le dis tout de suite.

Pro’s : Noël, c’est une super période pour faire des activités manuelles faciles, y a plein de tutos partout sur le net.

Con’s : en même temps, faut avoir envie de suspendre du PQ décoré dans son sapin

(Gros) Con’s (lol) : oh fuck, le sapin, les épines, les 4 ETAGES DE NOTRE NOUVEL APPARTEMENT.

Pro’s : le pétage de bide, le foie gras, l’oie farcie, les chocolats.

Con’s : oh wait, mon estomac malade. Pour moi ça sera un peu de boulghour sur son lit de concombre SANS VINAIGRETTE et yaourt nature, mais soyons fou, avec sucre pour fêter Noël.

Pro’s : fêter Noël dans notre nouvel appartement (on a emménagé en avril dernier, ça fait longtemps qu’on s’est pas vues, non ? Tu viens plus aux soirées ?). Assez grand pour le faire en partie chez nous, assez haut de plafond pour avoir un sapin de 2-3 mètres à l’américaine.

Pro’s : JE VAIS ENFIN AVOIR LE DROIT D’ECOUTER DES CHANTS DE NOEL EN BOUCLE.

Pro’s : « de bon matin, j’ai rencontré le traiiiiin, de trois grands rois qui allaient en voyaaaaageuh ». Pardon.

Con’s : Ramener les cadeaux, en train, après Noël (l’an dernier, baril de kaplas dans notre valise. Cette année, on est ready pour le sac de pierres).

Pro’s : je vais faire des listes et des listes de listes, et corner tous les catalogues.

Con’s : les beaux parents qui prennent des initiatives et t’offrent une salière et une poivrière jaunes, motif olives et cigales. T’ES MARSEILLAISE OU T’ES PAS MARSEILLAISE ?

0da90dc0bdeb62309ca7597aac527fd4

Pro’s : Noël ça m’inspire, ça me donne envie de publier ici 🙂

I’M BACK BITCHES !

La fille qui revient de vacances

Dis donc, c’est pas un peu n’importe quoi de commencer un nouveau blog puis de l’abandonner pendant un bon mois ?

Bon, j’avais vacances alors toutes mes excuses, j’étais bien trop occupée à trouver des stratégies pour faire faire la grasse mat’ à mes filles simultanément (oui, au-delà de 8h30)(je cherche encore).

photo 5

Blague à part, c’est fou comme elles ont grandi pendant ces vacances. Ma toute petite dit quelques mots et court plus vite que jamais, ma grande a dormi en haut de tous les lits superposés croisés en route et sait traverser à la nage la piscine sans bouée, elle fait même quelques coups de pédales de vélo sans petites roues.

photo 3

 

photo 1

Bref, des préados toutes les 2.

Quant à moi j’ai fait des sieste, pris des apéros et le soleil et passé du temps en vrai de vrai avec ma Kiki the Mum. (et si tu veux nous voir en photo ensembles, viens nous suivre sur Instagram)

Et maintenant, j’attends avec appréhension et excitation ma rentrée qui aura lieu lundi. D’un CDD de 17h30 par semaine je passe à un CDI de 27h hebdomadaires. Soit pile poil le temps d’aller les récupérer à l’école et à la crèche. L’idéal. Mon idéal. Mais faire le deuil de temps pour moi seule à la maison risque d’être un peu difficile quand je me vois leur hurler dessus parce qu’elles me suivent aux toilettes ou de la table à la poubelle, de la poubelle à l’armoire et de l’armoire à la table.

photo 1

A bientôt pour le bilan de mon utilisation des boules de geisha, des posts cheveux et cuisine (what else ?), des mes envies et idées de tatouages et plein d’autres blabla boulot j’imagine ?

En attendant, un petit lien vers mon do’s and dont’s de la reprise du boulot, à me remettre en tête à J-5 !