Mon hairbier #2 : vers une routine cheveux plus simple

Il y a plus d’un an j’écrivais ça : je passais ma vie à acheter des poudres, les essayer, les tester (les éternuer), dépenser une fortune dans différentes marques bios et naturelles sur des sites spécialisés. Mais je me suis lassée, et mon portefeuille aussi !

D’une part, j’ai totalement laissé tomber les poudres lavantes. Je n’y ai vu que des inconvénients : dures à se procurer, dures à stocker, dures à utiliser et surtout pas du tout adaptées à ma nature de cheveux malgré des masques avant-shampoings, après-shampoings. A un moment, il faut juste laisser tomber !

D’autre part : j’ai espacé les hennés, que je faisais tous les mois : le fait d’être « enrobant » a pratiquement raidi mes cheveux et ça c’est pas possible : ma bouclitude, c’est ma sexytude.

FullSizeRender_1Je surfe donc sur le « presque naturel mais tellement simple » : en somme, uniquement des marques plus ou moins bio et plus ou moins naturelles, et uniquement des hennés pour le côté colorant mais pas souvent. Et le tout, le plus rarement possible.

Depuis plusieurs mois je n’utilise que la marque Desert Essence en shampoing et après-shampoing. je sais qu’elle est décriée pour les plus « fascistes » des ultra-naturelles car ça contiendrait je ne sais plus quel produit pas au top, mais pour moi c’est parfait : très doux et soft, ça ne gratouille plus jamais et ça ne décape pas, et ça démêle et fait briller rapidement, contrairement à presque tous les après-shampoing bio testés (le pire : Chevalait : une odeur de yaourt au citron, une texture ultra grasse impossible à rincer, même appliqué avant le shampoing et des cheveux cartonnés et ternes).

14695348548_498aab230c_b

L’avantage de cette marque est que je la trouve dans ma pharmacie de quartier et qu’elle propose des grandes contenances également pour les après-shampoing. Mes chouchous : la gamme à la noix de coco et celle au jojoba.

Pour le henné, je cherche encore ma perle rare. Je déteste l’appliquer, en mettre partout, teinter ma salle de bain, devoir le garder des heures sur la tête, rincer en bouchant ma baignoire, mais je n’ai rien trouvé de mieux, et impossible pour moi de revenir aux colorations chimiques qui me brûlent littéralement le cuir chevelu. J’aime bien les barres de henné rouge de Lush : le mélange henné + huiles et produits anti-décapant est déjà fait dans ces barres à râper ou faire fondre. Le souci c’est qu’il reste toujours des morceaux et grumeaux plus épais et que c’est encore plus long à préparer. L’angoisse. Mais il a une couleur parfaite, pas du tout rouge d’ailleurs, mais châtain clair roux. Je m’en fais tous les 4 mois environ, presque uniquement pour camoufler mes 5 cheveux blancs qui rebiquent au milieu de ma tignasse et de ma frange, donc trop visibles ! La vieillitude…FullSizeRender

Et vous, quelle est votre routine cheveux en ce moment ? Y en a-t-il qui restent aux poudres et au no poo ?  Des marques à me conseiller ?

Publicités

12 réflexions sur “Mon hairbier #2 : vers une routine cheveux plus simple

  1. J’en suis à peu près au même point que toi, j’ai laissé tomber les poudres surtout par manque de temps. Je finis petit à petit celles qui me restent. Le supermarché près de chez moi a une gamme de shampooing (et de gels douche) bios sans (trop de) cochonneries dedans, pas trop chers et en grand conditionnement (Floressance pour la marque). je prends celui à l’huile d’olice et argan, je kiffe l’odeur et mes cheveux regraissent moins vite qu’avant. Et sinon, pour contrer la morositude automnale ambiante j’hésite à tester une couleur de chez Manic Panic, genre un violet bien pétant, carrément.

    J'aime

  2. Je suis toujours au no-poo et henné pour la couleur.
    Je les lave le week-end, juste un rinçage ou deux à l’eau dans la semaine.
    Je me prend pas trop la tête quand j’ai le temps et l’envie je me prépare du sidr ou du rhassoul avec une goutte d’huile essentiel de gigembre et un peu de Shikakaï. Quand ça me soule, ou que je suis pressée, je prend mon pain de savon (d’Alep ou Marseille) et je me frotte la tête avec, c’est tout.
    J’ai aussi du rhassoul prêt à l’emploi Logona au patchouli pour les jours de flemme où j’ai quand même envie de senteur fleural.
    Pour le henné c’est quand l’envie me prend.

    J'aime

  3. MOi j’ai tout laissé tomber 🙂 les poudres, le henné (jusqu’au jour où) et les shampoings bio. Il n’y a que la marque Ducray qui apaisent mes démangeaisons. Et puis je n’ai plus le temps…

    J'aime

  4. Pingback: Mon hairbier #3 : bye bye le tout naturel… | littlemissbaby

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s