L’envers de la photo

Tout a commencé ce week-end, quand j’ai envoyé à ma mère cette belle photo ensoleillée et souriante de notre famille sur la plage un 1er novembre.  Elle m’a répondu qu’on était beaux, qu’on était jeunes, qu’on avait l’air heureux. Et qu’elle m’enviait. Cette photo, j’aurai aussi pu la poster sur Facebook ou sur Instagram, ce à quoi j’aurai certainement récolté pléthore de cœurs et de « la chaaaaance ».

IMG_2115

L’envers du décor c’est que tout n’est pas si bleu que sur cette photo. L’envers du décor c’est que j’ai encore fini la journée en pleurant. Mes filles aussi. Je n’en peux plus de cette vie où c’est la course permanente. Comment trouver du temps pour moi, pour mon couple, pour mes filles ensemble et individuellement parce qu’elles en ont aussi terriblement besoin, pour faire du sport, pour passer mon permis, pour voir ma psy, pour voir mes amis. Je m’occupe de mes filles quasiment en solo à cause du travail de monsieur, de la maison aussi. Et je n’arrive pas à gérer. Comment vous faites vous ? Moi je stresse, je laisse tomber mes principes éducatifs, je crie, je pleure et elles aussi. Une foirade totale.

Voila c’est ça, l’envers de la photo.

C’est aussi que j’ai l’air jolie comme ça avec mes 10 kilos en moins mais la vérité, c’est que j’ai dû les perdre à cause d’un problème à l’estomac, apparu en grande partie au stress. Je ne peux plus rien avaler. Au propre comme au figuré. Quelle ironie cette maladie, tellement révélatrice de mon état d’esprit ces deux dernières années. L’envers du décor c’est que par moments mon couple ne tient qu’à un fil, celui des enfants.

L’enfer du décor c’est que je voudrai du temps, du calme, du silence. Parfois, juste parfois, je regrette presque d’avoir des enfants.

Mais pour l’instant, laissez-moi rêver que c’est bien nous sur la photo.

Publicités

26 réflexions sur “L’envers de la photo

  1. Comment font les autres? Je me pose la question, aussi. Ils font le dos rond, je pense, ils attendent, comme nous, que cette période passe, que les petits grandissent, que tous les besoins, toutes les demandes soient moins dans l’urgence absolue… et ils s’oublient un peu aussi, je ne vois pas d’autres solutions…

    J'aime

  2. Comme je te comprend. Je pourrais écrire la même chose.
    Je m’occupe des filles et de la maison pratiquement en solo aussi, la seule différence c’est que mon mari travaille le soir (17h/21h avec les trajets), qu’il est la la journée avec nous mais que ces projets perso passent avant le reste. Étant en congé parental, je pensais naïvement que j’aurais le temps de faire plein de chose, avec ma grande, avec ma petite et pour moi aussi et que ma maison ne serait plus un perpétuel bordel, que je serais à jour dans mes lessives… Mais ce n’est pas le cas du tout.
    La petite, qui a quatre mois, dort très peu en journée et ne veut être que dans mes bras. Du coup, je suis coincée et je ne peux rien faire de mes journées. Y compris passer du temps avec ma grande qui est bien trop souvent devant les dessins animés. Heureusement, j’ai une place en crèche pour elle pour deux matinées par semaine à partir de la semaine prochaine. Je n’ai pas encore fait ma rééducation du périnée, j’aimerai reprendre le sport, aller courir, coudre, être parfois seule aussi et je me suis inscrite à l’auto école mais je n’ai pas le temps de m’entrainer… Sans parler de mon couple.
    Tu n’es pas toute seule. Courage!! Je me dis qu’elles vont grandir et que ça va s’arranger…

    J'aime

  3. Bonjour
    C’est clair, moi aussi j’envie ces mamans qui, dans les magasins, élèvent à peine la voix sur leur enfants : « Rodrigue, on se calme sinon ce sera la punition ». Moi je dois m’egosiller pour qu’ils restent à côté de moi. Mais bon, j’ai une piste pour comprendre d’où ça vient. Ma mère faisait pareil…

    J'aime

  4. Et puis j’ai une anecdote : hier mon amoureux avait posé sa journée. Je suis partie seule trois heures. Quand je suis revenue il m’a fait remarquer qu’il avait lavé le sol tout en s’occupant des petits. Bon, il s’est posé illico devant son Pc et m’a collé le petit dans les bras : « il pleure ».
    Et puis, hier soir, aussitôt après le repas de nos deux tornades blondes, il a re-nettoyé le sol et il m’a asséné : « c’est comme ça qu’il faudra faire désormais ». J’ai dit :  » pardon ? T’as un synonyme pour ton « il faudra faire » ? ». Ben c’est comme ça qu’il faudra qu’on fasse ». Résultat j’ai pété les plombs. Soirée pourrie.

    J'aime

    • Trop énervant… Je vois bien le genre, j’ai le même à la maison, il les gère 2h un samedi matin et trouve ça trop facile… Ba oui, mais farcis toi la tranche 17h-19h avec bains et dîners et on verra après 🙂

      J'aime

  5. ahh ! tiens, ça fait plaisir de te lire un peu ici !! même si je préfèrerai apprendre que tout va mieux, certes. Hé oui, le tourbillon infernal du quotidien… métro-boulot-marmots. Les jours qui deviennent si courts en cette saison, ne rajoutent rien de bon pour le moral !
    Heureusement, il y a ces petits moments, comme cette photo peut laisser transparaître… où l’on s’assoit, avec eux, au soleil, et qu’on se dit que la vie est belle, tout de même. On est là, vivants, et pour certains c’est déjà beaucoup.
    La foirade reprend peut-être le lundi-matin, le train train redémarre, avec son lot de stress, d’emmerdes, les jérémiades des enfants… moi, j’essaie de ne plus les entendre. De passer outre. De chanter un générique disney quand elles pleurent/râlent pendant que je les coiffe. De mettre Deluxe à fond dans ma voiture, sur le chemin de l’école. De me simplifier la vie, au maximum. Et de jouir de la grosse demi-heure de calme et de silence, le mercredi, quand je les attends, seule dans ma voiture, pendant leur cours de natation commun…
    J’avoue, j’ai la chance d’avoir un Mec super-présent, malgré son boulot, à 10 minutes de la maison. Et aussi, des beaux-parents en or, qui me démuniraient de mes enfants s’ils le pouvaient.
    Allez. Sourie à la vie !
    Et sinon, ton beau-monsieur ?? il a vraiment pas moyen d’organiser son taff autrement ?? pour tenter de soulager un peu cette organisation mono-parentale…

    J'aime

    • merci pour ton message ! J’aimerai trop avoir de la famille ici, ça aiderait bcp c’est sur ! C’est vraiment dur pour lui de changer d’horaires, ils ne sont que 3 et a eu une grosse opportunité en prenant la tête de la boîte, il porte tout sur ses épaules et doit rester…
      Je te rassure sinon c’était l’humeur du week-end, en général ça va quand même mieux 🙂

      J'aime

  6. alors c’est facile de juger de l’extérieur et de donner des bons conseils mais j’ai l’impression que tu géres beaucoup (trop) de choses toute seule et pour moi le problème vient de là. Si demain tu dois être hospitalisée pour un burn out, ton problème à l’estomac ou n’importe quoi ton mec sera bien obligé de finir plus tôt, de s’organiser et de prendre le relai. Souvent on a l’impression que « c’est comme ça » et qu’on peut pas changer les choses mais en fait si, tout peut être renégocié et réorganisé. C’est pas parce qu’il y a 2 ans c’était ok que tu gères les filles tout en bossant en même temps que ça l’est toujours aujourd’hui. bisous et bon courage !

    J'aime

  7. On est toutes dans le même cas !!!
    Celles qui postent des super photos avec des com super guimauve pratiquent la méthode Coué !!!!! C’est pas mieux chez elles !
    Faut arrêter de penser que l’herbe est plus verte ailleurs….

    C’est clair que sans enfant on était pas mal ! Mais on ne le savait pas !!!!
    Le temps nous manque, rien que pour gérer tout ce qu’il y a à faire… Et alors pour s’occuper de nous c’est encore plus dur… Voire utopique….
    Si toi aussi tu peux te faire des tresses sur les mollets , on peut faire un club 😜

    Allez! Hauts les cœurs ! Je suis sûre que tu assures !
    Et n’oublie pas qu’avec 2 enfants, tu as le droit à 2 mojitos 😜

    J'aime

  8. Organisation, organisation… je sais: facile à dire. Mais quand le repas du soir est fait et plus à faire, ça change tout.
    Et aussi sommeil. Ces derniers jours je me couchais vers 21h… ça fait du bien, même si j’ai pas de soirée…
    Pourquoi tu vous organises pas une petite soirée en tête à tête avec ton mec?
    Bon courage en tous cas!
    ps: nous ça fait plusieurs mois qu’on est pas à deux sur les photos.

    J'aime

  9. Pingback: Les pro’s and con’s de Noël | littlemissbaby

  10. Moi la question du « comment font les autres ?  » je me la pose au travail avec les collègues à temps plein qui ont des enfants de l’âge des miens. Je ne sais pas comment elles font pour réussir à bosser chez elle (je suis prof), à s’occuper de leurs enfants et à ne pas être lessivées en classe, en semaine !
    La seule solution que j’ai trouvée pour moi ça a été le mi-temps et j’ai arrêté de culpabiliser de ne pas y arriver à temps plein … Nous sommes tous différents, ce qui compte c’est de trouver son équilibre.
    Pour la vie de couple, une baby-sitter de temps en temps ? Et des séjours chez les grands-parents ? (je dis ça mais je n’aime pas confier mes filles !)
    Courage !

    J'aime

    • Oui, heureusement mes parents les prennent une semaine par vacances colaire et du coup même si on bosse quand même, c’est les vacances, les vraies 🙂 La baby-sitter, on en prend parfois une pour les chercher à l’école etc, mais les coucher je n’aime pas trop ça… Mais je me soigne !

      J'aime

  11. Pour se dégager du temps, sans l’aide de papa, il n’y a pas 36 solutions. Picard pour les repas, 2h de femme de ménage (vive la défiscalisation) par semaine, deux inscriptions a des activités (pendant que l’un est a son cours, t’es avec l’autre en tête- a-tête !), un compte dans une agence de baby sitting (la CAF prend en charge une partie et heures defiscalisees ).
    C’est déjà une bonne base !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s