Comment reconnaître le parent au travail ?

C’est bien simple, à mon travail, on est que 3 sur 17 à avoir des enfants. Pourtant ils ont tous entre 30 et 40 voire plus, mais cherche pas, dans la culture, les enfants, ça fait pas joli. Tu comprends, on devrait risquer de se lever TÔT et ça c’est juste pas possible.

photo (2)

Outre le réveil matinal, tu apprends vite à reconnaître le parent du non-parent sur ton lieu de travail :

Le parent dans son tuppperware de déjeuner n’a pas de papillote de poisson avec légumes croquants  ou de salade de boulghour sauce soja, non. Le parent a au mieux un reste de coquillettes avec un steach haché ou au pire du poisson pané déjà prédécoupé en morceaux pour que ça refroidisse plus vite tu comprends, et toujours toujours au dessert un truc ridicule de type petit-suisse à démouler, Frutos à la banane ou Danette avec smarties. Le non-parent fait mine de se moquer mais envie en douce le non-parent d’avoir une raison pour régresser (car les bons jours le parent a un reste de purée maison au lait et au beurre et ça c’est juste le paradis sur terre).

Le parent au travail est aussi le parent de tous ses collègues.
« tu as pas des mouchoirs ? »
Ba si il a des mouchoirs.
« J’ai mal à la tête t’as quelque chose ? »
Oui, le parent a quelque chose, au pire il peut même te faire une doliprane 900 à l’aide de 3 sachets vert de doliprane 300 spécial maternelle.
Un coupe-ongle ? Oui parfois. Un petit-encas ? Oui, toujours, si tu ne crains pas les miettes et les petit-beurre écrasés. Des lingettes, de la lotion antiseptique, du labello, des élastique (Hello Kitty certes), bref à peu près tout et n’importe quoi.

Le parent, si tu rentres à l’improviste à son bureau  est peut-être en train de se siffler une Pom’Pote en douce vers 11h du matin quand le petit-dèj de 6h30 est trop loin derrière.

Le parent parle souvent avec des petites onomatopées ridicules : « et hop » il allume son ordi, « et tac » il éteint la lumière, « et boum » il fait tomber son stylo.

Le parent commence à trépigner vers 16h car l’heure de la sortie approche,

Le parent saute sur son téléphone portable à la moindre sonnerie au cas où ça soit la crèche ou l’école qui l’appelle,

Le parent quand il sort un truc de son sac fait tomber un Playmobil, une tétine pleine de miettes ou un Lulu l’Ourson.

Le parent a toujours une petite tache quelque part et l’air froissé.

Bref, le parent aimerait passer inaperçu et faire passer ses cernes pour de la fatigue dû à un vernissage/apéro à rallonge/ »soirée de dingue on a pris le premier métro »…

Publicités

4 réflexions sur “Comment reconnaître le parent au travail ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s